Image
Christian Gradké

jûho-jitoku aikido
karate kobudo yoga

mon chemin, mes sentiers

Il n'est jamais trop tard pour bien faire, il n'est jamais trop tard de changer de chemin ; quand celui-ci devient trop glissant on risque une chute, il n'est pas evident de se redresser sans égratignures......donc j'ai pris une « autoroute » très spéciale.....celle du dépassement sportif soit l'élément majeur de continuer et delaissé cette voie glissante.

Avec Leo Stibitz j'avais un départ et soutien dans la pratique consacrée a l'exercice de travailler un art asiatique, une certaine variation du « do », mais avec toutes ces formes, ces movements je me suis très vite retrouver dans un sens unique.....mais le danger de chuter était toujours présent....donc comment faire pour apprendre a chuter et se redresser très vite sans dégats ? Gernot Büschler et Ottmar Vohl m'ont appris a y faire face.

Leo m'a fait découvrir de nouveaux horizons en m'envoyant suivre des stages.....je n'ai toujours pas compris a cette époque de differencier l'activité dans le sens d'aventure humaine ou la prise avec l'élément de la conquête........j'ai quitté l'autoroute pour y découvrir l'étude du chemin de l'harmonie et de l'énergie jusqu'au jour ou Alexander Wilmes m'a fait découvrir la grue.....un point de départ pour une alliance entre le tigre ( shotokan ) et l'oiseau ( wado-ryu ).......

Une voie d'experiences, une course solitaire, un goût d'aventures face aux elements, les bonnes choses, les bonnes idées....mais comment continuer ??? Un jour en France j'ai fait une rencontre, de la est né : savoir melangé, de regler le travail conquis, le ramassis accru et de prendre plaisir a découvrir !
« Dank Gottfried Graebner »

Volker Schwinn et Roman Adam m'ont proposer leurs services de guide ( la aussi....un grand merci et respects ) dans tous ces sens giratoires, les traversées sans signaux, les panneaux rouillés, les virages non indiqués....... c'était la fête....uniques moments entre une sorte de rites et de danse.


page : 1 2 3 4 5 6    >